AARON

« anatomy of light » est le nouvel album de aaron, un album pour lequel le duo s’est une fois de plus réinventé. c’est l’écrivain sylvain tesson qui en parle le mieux :

« je pense à ces coureurs des bois, épris de prouesses, brûlant de désir.

leur manquait la musique. chantaient-ils sur le chemin ? que disaient-ils dans la nuit ?

est-ce pour eux qu’aaron a composé ces morceaux ? pourquoi, en écoutant « keep walking love » ou « fastlane’» ai-je l’antique impression d’entendre les hymnes de l’errance ?

ils semblent vieux et très éternels comme tous les chants de la première fois. (…) on écoute et c’est nous qui chevauchons l’album.

on appelle peut-être cela le rythme chaloupé. Je préfère inventer : le rythme-chevalier.

si ce chant tombait du haut des arbres, on ne s’arrêterait plus jamais de traverser les forêts. comment réussit-on à zébrer de lumière des leçons de ténèbres ? comment ?

en poursuivant l’amour ! comme le firent en leur temps yvain le chevalier au lion et lancelot le chevalier à la charrette.

si les compagnons d’arthur dans les forêts surréalistes avaient reçu la voix d’aaron pour les sortir d’affaire, ils auraient trouvé le graal sans souffrir autant.

imaginons les chevaliers, chevauchant si tard à travers la nuit et le vent. une voix les guide,

donnant la réponse : « laisse les parler/marche devant/cherche la beauté ».

  • facebook
  • instagram
  • chaîne youtube

© 2020 melissa

  • facebook
  • instagram
  • chaîne youtube
top
top
top

POUR RECEVOIR L'ACTUALITÉ DES ARTISTES

ET DES SOIRÉES